Le groupe

Lost in Swing est né en septembre 2013 à l’initiative du vibraphoniste Julien Lemoine. Celui-ci réunit autour de lui des amis de longues dates: Etienne Loupot à la guitare, Louis Billette au saxophone ténor, Clément Meunier à la clarinette et Piotr Wegrowski à la contrebasse. Les cinq compères s’attachent à revisiter les grands noms du swing tels que Lionel Hampton, Fats Waller, Benny Goodman, Duke Ellington, Coleman Hawkins et bien d’autres encore.

Durant les premiers mois de son existence, ce quintet travaille sous la houlette de Thomas Dobler (vibraphone), au sein d’un workshop de la Haute Ecole de Musique de Lausanne département jazz où ses membres étudient tous. Cette première période de travail vise à aborder le répertoire et à se l’approprier, avant de monter sur scène. Passée cette étape, le groupe se lance dans le grand bain et enchaîne les concerts à Lausanne et ses environs. On les aura vu se produire notamment à l’EJMA, au Chorus Club (Lausanne) pour la journée internationale du Jazz, plusieurs fois à l’Eglise Saint-François dans des programmes sur Sydney Bechet ou encore sur le fameux disque Bag’s and Trane, au Château Villa de la ville de Sierre, à la Fondation l’Hermitage (Lausanne), au Festival Rive-Jazzy des quartiers de Nyon, à la cave Marignac de Lancy, au festival Montreux Jazz 2014 et 2015, Bern Jazz Festival 2014, Cully-Jazz 2015, aux Archives Nationales à Paris avec l’association Jeunes Talents…

Parallèlement à ces concerts, Lost in Swing joue beaucoup dans la rue et enchante les weeks-end des flâneurs à Ouchy, au bord du Lac Léman. Peut-être les croiserez-vous un jour…

Louis billette

- Saxophone -

louis_billette

Saxophoniste dans de nombreux projets ; «Lost in Swing», «Oggy and the Phonics» le «duo Noé»,  «Monkey Manhattan», Louis Billette a commencé ses études musicales à six ans au conservatoire du centre de Paris. Il obtient une solide formation en saxophone classique et en solfège.
Ces études musicales en France lui permettront d’obtenir un Diplôme d’étude musical en saxophone et un diplôme de pédagogue(DUMI). Il apprend le saxophone Jazz notamment auprès  d’André Villeger et Sylvain Beuf, étudie le piano, l’harmonie et la composition à Paris.

Il s’initie à la scène avec le groupe «Natural Misfits» et fait le tour des villes du Nord de la France.
Il s’installe à Lausanne en 2012 pour entrer à la Haute Ecole de Jazz (HEMU) de Lausanne. Ses instruments principaux sont les saxophones ténor et soprano, il joue aussi des saxophones alto et baryton dans certains projets.

Clément Meunier

- Clarinette -

clement

Clément Meunier débute la clarinette à l’âge de 8 ans au Conservatoire de Nantes, où il étudie parallèlement les musiques classique et jazz. C’est là qu’il co-fonde le quintet de Jazz Penta Tonik qui se produit sur plusieurs scènes nationales de 2006 à 2010 (première partie de Marc Ducret, Lucky Peterson ou encore Carla Bley, Europa Jazz, Jazz in Marciac), et qui confirme son goût pour le partage et les planches. Il participe à des stages animés par Kenny Barron, Médéric Collignon, Eric Barret, Claudia Solal, Karl Jannuska

En quête d’espace, il fonde en 2010 un trio de jazz progressif, « Tripium » , pour lequel il compose, tout en cherchant à étendre les possibilités de son instrument (pédales d’effets, boucles) Il s’investit aussi dans des rencontres plus ponctuelles, souvent sur fond de musiques improvisées : quintet « Farows », sessions de Soundpainting, ensemble de clarinette Klezmer, groupe de reprise de Supertramp… Il se produit en soliste pendant les Rendez-Vous de l’Erdre à l’occasion d’un hommage à Benny Goodman et Lionel Hampton. Il pratique aussi en autodidacte les saxophones ténor et soprano.

Après l’obtention de son Diplôme d’Etudes Musicales (prix de clarinette Classique, Jazz, musique de chambre, études d’écriture, big band, piano-jazz et solfège), il intègre la Haute Ecole de Musique de Lausanne (département Jazz) en 2012.

Julien Lemoine

- Vibraphone -

julien_lemoine

Il commence très jeune le piano et les percussions et entre au conservatoire de Douai. Après quelques années, il rentre au conservatoire de Reims où il obtient son Diplômes d’Etudes Musicales en Formation Musicale ainsi qu’en Percussions classiques. C’est là qu’il débute le jazz sous la houlette du guitariste Manu Pékar. 
C’est également dans cette ville qu’il fait ses débuts sur scène avec divers projets allant de la chanson française théâtrale à l’électro en passant par des musiques métissées. Il s’initie également au théâtre dans les cours de la metteur en scène Christine Berg. 
En 2011, il rentre à la Haute Ecole de Musique de Lausanne, département Jazz, dans la classe de vibraphone de Thomas Dobler. Il y crée de nouveaux projets musicaux, fait des nouvelles rencontres et obtient son Master de Pédagogie en 2015. 
Il réunit autour de lui ses 4 compères en septembre 2013 et forme Lost in Swing!!

Piotr Wegrowski

- Contrebasse -

piotr_wegrowski

Né le 6 juillet 1988 à Paris, de parents immigrés polonais, il apprend la basse éléctrique en autodidacte à l’âge de 15 ans , puis commence rapidement à intégrer des formations diverses de Rock, punk, metal …

C’est au lycée qu’il intègre le groupe de reggae/jazz Meltin’, dans lequel il va jouer pendant 6 ans,  jusqu’à la dissolution du groupe. Cette expérience lui permet de faire de nombreux concerts (notamment des premières partie de groupe tel que Sinsemilla , Groudation … ), une tournée et un enregistrement d’ album.

A la suite de sa formation en menuiserie, il décide de se consacrer entièrement à la musique. Il s’inscrit au conservatoire de Reims en 2009, pour suivre des cours de jazz et de contrebasse. Au cours des 4 ans de conservatoire, il va multiplier les rencontres, jams, projets divers avec des musiciens locaux.

Il poursuivra ses études à l’HEMU de Lausanne pour parfaire ses connaissances en jazz et enrichir son expérience de musicien, en officiant dans les groupes Lost in Swing, Monkey Manathan, Erwan Vallaza quartet.

.

Etienne Loupot

- Guitare -

etienne_loupot

Etienne Loupot est né en 1989 et a suivi la classe de jazz de Manu Pekar au conservatoire de Reims.

Il intègre l’HEMU de Lausanne en 2012. Etienne participe à de nombreux stages où il rencontre des musiciens d’envergure internationale tel que Dave Liebman, Andrè Ceccarelli, David Kikoski, Chucho Valdès, Antonio Sanchez…

Il joue dans diverses formations allant du big band au duo plus intimiste. Il s’inscrit dans la ligne de Jim Hall, Phillip Catherine et Kurt Rosenwinkel.